01 février 2020

La grammaire est une chanson douce

Elu à l'académie française, Erik Orsenna a toujours aimé et défendu la langue de molière. Il est conscient de sa richesse, de toutes les nuances qu'elle permet de faire. Pour elle, il est capable d'analyser, de conter et de raconter. Une série de six contes, il a donc créé. Je vous en recommande un dont voici un court résumé. Scolarisés en classe de CM2, Jeanne et Thomas partent en vacances aux Etats-Unis pour passer du temps chez leur mère. Hélas, leur bateau doit affronter une énorme tempête et n'arrivera jamais à destination. Les... [Lire la suite]

24 janvier 2019

La lecture éclair

Dans son tout premier roman, Amélie Nothomb nous parle des lecteurs grenouilles. Il s'agit pour elle de lecteurs qui passent entre les livres sans prendre une seule goutte d'eau. En parlant de la sorte, elle ne fait pas allusion à n'importe quels écrits mais à toutes ces ouvres qui ont marqué les espirts, traversé les époques. Elles les considère comme des oeuvre phares, des oeuvres choc. Pour ma part, je parlerai de lecteure éclair. Du plagiat, je ne veux pas en faire. Quelque soit le genre littéraire dans lequel ils s'inscrivent,... [Lire la suite]
06 octobre 2018

Virginie Grimaldi

 Sa vocation  Non, je n’ai pas pu rédiger de micro biographie pour cette jeune auteure. En effet, elle ne donne que très peu d’informations la concernant. Née près de Bordeaux en 1977, elle y vit toujours. Dés l’âge de huit ans, elle se met à écrire. Elle offre des poèmes en guise de cadeau d’anniversaire, couche ses pensées sur des cahiers de brouillon….. On retiendra trois dates clé : 2009, 2014 et 2015. En 2009, elle crée son blog qu’elle alimente très régulièrement. En 2014, elle est récompensée pour le prix... [Lire la suite]
Posté par marlenedevin à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
18 septembre 2018

L'écriture thérapeutique

Un jour ou l’autre, nous avons tous été confrontés à des événements désagréables, voire même douloureux ou traumatisants. Il est pour nous très difficile d’en parler. Les mots restent au fond de notre gorge, coincés. Ils ne sortent pas. Pire encore : nous ne les trouvons pas. Le souvenir de toutes ces scènes ne cesse de nous hanter. De toute évidence, cela ne peut plus continuer.   Dans de telles situations, bien qu’elle ne remplace en aucun cas un quelconque suivi médical, l’écriture peut nous aider. Comment ? C’est... [Lire la suite]