16 septembre 2019

Passez moi l'expression : épisode 5

Cela ne mange pas de pain Très courante au jour d'aujourd'hui, cette expression remonte à loin. Ces quelques lignes vous le prouveront bien. Il y eut une époque où le pain était un élément essentiel de notre garde manger. Je dirais même qu'il en constituait la base et que personne ne pouvait s'en passer. Bien que très peu coûteux, le pain nous était précieux.  De ce fait, la réserve dont nous disposions ne devait pas systématiquement entamée. au maximum, ce moment devait être retardé.  Nos envies, nous devions apprendre... [Lire la suite]

26 mars 2019

Passez moi l'expression : épisode 4

C'est une autre paire de manches Le Grand Larousse définit une manche comme étant la parite d'un vêtement qui entoure le bras. Or, cela ne s'est pas toujours passé comme ça. Ces morceaux de tissu ont longtemps été détacheables et interchangeables. Rassurez vous : ils n'ont tout de même jamais été jetables! Les gens pouvaient les passer ou les retirer en fonction du lieu dans lequel ils prenaient plaisir à déambuler. Par de plus ou moins bonnes ambiances ou soirées, ils étaient également largement influencés.  Une... [Lire la suite]
12 janvier 2019

Passez moi l'expression : épisode 3

Se mettre sur son 31 Pour les fêtes de fin d'année, peut être vous êtes vous mis sur votre trente et un. Quelque soit votre réponse à cette question, je vous propose de découvrir d'où nous vient cette fameuse expression! Il n'y aurait pas une mais deux explications. Certains la rattachent à un jeu de cartes du même nom, jeu dont l'objectif serait d'obtenir trente et un points. Nous sommes là très loin des tenues de gala. Personellment, je n'y crois pas. La seconde hypothèse émise est beaucoup moins risible et donc plausible. En... [Lire la suite]
20 octobre 2018

Passez moi l'expression : épisode 2

Faire chou blanc Cette expression date du XVIème siècle. Dans cette région comme partout en France, on jouait beaucoup aux quilles. S’il on ne faisait rien tomber, on réalisait un coup blanc. Or,en berrichon,le mot coup s’est longtemps prononcé chou. Coup blanc donne donc chou blanc, tout simplement ! Depuis, d’autres expressions familières ont été trouvées pour montrer que l’on a échoué. Un jour peut être pourrais-je vous en parler ?