Faire chou blanc

Cette expression date du XVIème siècle. Dans cette région comme partout en France, on jouait beaucoup aux quilles. S’il on ne faisait rien tomber, on réalisait un coup blanc. Or,en berrichon,le mot coup s’est longtemps prononcé chou. Coup blanc donne donc chou blanc, tout simplement ! Depuis, d’autres expressions familières ont été trouvées pour montrer que l’on a échoué. Un jour peut être pourrais-je vous en parler ?

 

jardinage