Il s’agit d’un court poème japonais inventé par Matsuo Bashô à la fin du 17ème siècle. Il s’écrit généralement en trois vers de 5, 7 et 8 syllabes. L’artiste qui le rédige va droit au but, il célèbre la beauté de la nature, l’importance de chaque instant vécu. C’est pourquoi, on y retrouve systématiquement un kigo (mot de saison). Sur le plan technique, on note la présence d’une césure, appelée kreji. Celle-ci est généralement symbolisée par un signe de ponctuation. Pour illustrer tout cela, rien de mieux que de passer à l’action !

 

Il est bien frais l’air

Les feuilles rejoignent la terre

L’automne arrive : il faut s’y faire

 

Nous sommes au mois d’octobre, l’automne pointe le bout de son nez. C’était pour moi l’occasion d’en parler ! J’espère que ces quelques mots vous plairont. Bravo à ceux et celles qui se lanceront !

 

Japon