Lorsque l’on évoque les contes, on pense immédiatement à ces histoires racontées par papa et maman pour endormir leurs enfants. Ces récits s’achèvent tous de la même manière : ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Les héros (princes, princesses ou autres) ont une mission à remplir. Cela n’est pas simple. Ils font la rencontre de cruels êtres ou créatures qui cherchent à leur nuire. Finalement, tout se termine bien. Heureusement,sinon tout cela ne servirait à rien !

Je vous écris aujourd’hui et je ne suis plus une enfant. Je l’ai été et je m’en souviendrai toujours. D’ailleurs, tout comme eux, je prends plaisir à lire et à jouer. Parmi mes lectures diverses et variées figurent les contes philosophiques. Ceux-ci sont écrits pour faire rêver les adultes.

Les héros et anti-héros évoqués ci-dessus remplissent bien une mission mais cette fois, ils savent pourquoi ils le font. Ils veulent véhiculer des messages universels. Les mots qu’ils emploient sont à la fois simples et puissants. Grâce à eux, on comprend un tas de choses capitales comme par exemple le sens des verbes aimer, donner ou pardonner.

Si vous voulez vous initier à ce genre littéraire à part entière, je vous conseille Frédéric Lenoir. Cet auteur de talent est à la fois conteur, philosophe, historien et sociologue. Une chose est sûre : lorsqu’il dit vouloir vous faire rêver, il sait de quoi il parle !

Voici ce que vous pouvez lire :

L’âme du monde, éditions Nil, 2012

Cœur de cristal, éditions Robert Laffont, 2014

Le secret, éditions Albin Michel, 2001

Laissez vous tenter et ……… faîtes de beaux rêves !

o0600033613886985219